Tarifs et devis

Assistance et initiation

Voir les tarifs

Création de sites

Demande de Devis

Actualité du libre - Sorgin Informatique.

Actualité

Une loi européenne pour censurer les mouvements sociaux sur Internet ?

07-12-2018 www.laquadrature.net
Logo de  La Quadrature du Net.

Alors que la contestation nourrie par le mouvement des gilets jaunes grandit, alors qu’enflent les rumeurs d’une possible censure du mouvement par Facebook, livrons-nous à un peu de politique-fiction : comment la future loi de censure antiterroriste que la France cherche à imposer à l’Union européenne s’appliquerait-elle à des mouvement sociaux tels que celui des gilets jaunes ?

C’est un texte dont personne ne parle ou presque, et il est pourtant fondamental pour l’avenir des libertés publiques à l’échelle de l’Europe entière. Présenté au mois de septembre, il s’agit du règlement européen dédié à « la prévention de la diffusion de contenus à caractère terroriste en ligne ».

La Maison Blanche veut s’équiper d’un système de reconnaissance faciale

06-12-2018 usbeketrica.com

Un document publié par le Département de la sécurité intérieure américain et relayé par l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) montre que la Maison Blanche a pour projet de s’équiper d’un système de reconnaissance faciale, permettant d’identifier et de suivre les déplacements d’individus potentiellement dangereux. Encore en phase de test, le système en question présente des risques importants de dérives.

Sans rien pouvoir y faire, les passants qui se promènent autour de la Maison Blanche, à Washington, pourraient bientôt voir leurs visages enregistrés et analysés par les services secrets américains. Le Département de la sécurité intérieure des États-Unis vient en effet de publier un document qui révèle son intention d’implanter un système de reconnaissance faciale « autour de » et « à l’intérieur de » la résidence présidentielle américaine. Sans surprise, les motivations de l’agence gouvernementale sont sécuritaires : identifier les atteintes potentielles à la sécurité du président et de ses équipes.

Les gouvernements européens s’accordent pour confier la censure du Web à Google et Facebook

06-12-2018 www.laquadrature.net
Logo de  La Quadrature du Net.

Nous n’aurons jamais vu un règlement européen être accepté aussi rapidement par les gouvernements européens (en moins de 3 mois !), et ce malgré les inquiétudes exprimées par divers États1. Macron les a manifestement convaincu que, les élections européennes approchant, ils pourraient maintenir leur pouvoir en agitant l’inaltérable prétexte terroriste. En résulte une censure et une surveillance généralisée de l’Internet.

Le Conseil de l’Union européenne vient donc d’acter, à l’instant et sans le moindre débat sérieux, un projet de loi qui obligera tous les acteurs du Web à se soumettre aux outils de surveillance et de censure automatisés fournis par Facebook et Google2, tout en permettant à la police d’exiger le retrait en une heure des contenus qu’elle jugera « terroriste », sans l’autorisation d’un juge.

Les données que récolte Google (chapitre 04)

05-12-2018 framablog.org

Retrouvez tous les chapitres publiés.

Voici déjà la traduction du quatrième chapitre de Google Data Collection, l’étude élaborée par l’équipe du professeur Douglas C. Schmidt, spécialiste des systèmes logiciels, chercheur et enseignant à l’Université Vanderbilt. Si vous les avez manqués, retrouvez les chapitres précédents déjà publiés.

Il s’agit cette fois d’explorer les stratégies des régies publicitaires qui opèrent en arrière-plan : des opérations fort discrètes mais terriblement efficaces…

Les données que récolte Google (chapitre 03)

28-11-2018 framablog.org

Retrouvez tous les chapitres publiés.

Voici déjà la traduction du troisième chapitre de Google Data Collection, l’étude élaborée par l’équipe du professeur Douglas C. Schmidt, spécialiste des systèmes logiciels, chercheur et enseignant à l’Université Vanderbilt. Si vous les avez manqués, retrouvez les chapitres précédents déjà publiés.

Il s’agit aujourd’hui de mesurer ce que les plateformes les plus populaires recueillent de nos smartphones

Les données que récolte Google (chapitre 02)

20-11-2018 framablog.org

Retrouvez tous les chapitres publiés.

Voici déjà la traduction du deuxième chapitre de Google Data Collection, l’étude élaborée par l’équipe du professeur Douglas C. Schmidt, spécialiste des systèmes logiciels, chercheur et enseignant à l’Université Vanderbilt. Si vous les avez manqués, retrouvez les chapitres précédents déjà publiés.

Il s’agit aujourd’hui d’une expérience d’usage quotidien ordinaire du numérique en milieu urbain et connecté, expérience qu’il n’est pas trop difficile de transposer de ce côté-ci de l’Atlantique, et qui permet de repérer les différentes sortes de collecte opérées par Google, directement ou non.

Le naufrage moral de Facebook

20-11-2018 standblog.org

C’est le nouveau scandale Facebook : comment les patrons du réseau social ont tout fait pour ne pas porter le chapeau suite aux multiples scandales dans lesquels la firme était impliquée. Le New York Times balance, et ça fait mal !

Ce que récolte Google : revue de détail (chapitre 01)

14-11-2018 framablog.org

Retrouvez tous les chapitres publiés.

Si beaucoup encore proclament à l’occasion « je n’ai rien à cacher » c’est moins par conviction réelle que parce que chacun en a fait l’expérience : « on ne peut rien cacher » dans le monde numérique. Depuis quelques années, les mises en garde, listes de précautions à prendre et solutions alternatives ont été largement exposées, et Framasoft parmi d’autres y a contribué.

Il manquait toutefois un travail de fond pour explorer et comprendre, une véritable étude menée suivant la démarche universitaire et qui, au-delà du jugement global approximatif, établisse les faits avec précision.

C’est à quoi s’est attelée l’équipe du professeur Douglas C. Schmidt, spécialiste depuis longtemps des systèmes logiciels, chercheur et enseignant à l’Université Vanderbilt, qui livre au public une étude d’une cinquantaine de pages intitulée Google Data Collection. Cette étude, qui nous semble pouvoir servir de référence, a retenu l’attention du groupe Framalang qui vous en livre ci-dessous l’executive summary, c’est-à-dire une sorte de résumé initial, qui en donne un aperçu programmatique.

Pourquoi Mastodon se moque de la « masse critique »

14-11-2018 framablog.org
Pourquoi Mastodon se moque de la « masse critique ».

Article de Peter O’Shaughnessy, d’après son billet publié le 10/11/2018 sur son blog : Why mastodon is defying the critical mass

Mastodon a déjà deux ans, et il est toujours vivant, n’en déplaise aux oiseaux de mauvais augure. Il est inadéquat de le comparer aux plateformes sociales, et Peter 0’Shaughnessy nous explique bien pourquoi...

Mastodon a maintenant plus de deux ans et (pour emprunter une expression à Terry Pratchett), il n’est toujours pas mort. D’une manière ou d’une autre, il a réussi à défier les premiers critiques qui disaient qu’il « ne survivrait pas » et qu’il était « mort dans l’œuf ».

Censure antiterroriste : Macron se soumet aux géants du Web pour instaurer une surveillance généralisée

14-11-2018 www.laquadrature.net
Logo de  La Quadrature du Net.

Il y a deux mois, la Commission européenne a publié sa proposition de règlement « censure antiterroriste ». Nous le dénoncions, expliquant que ce projet aura pour effet de détruire l'ensemble du Web décentralisé. Depuis, nous avons rencontré les ministères français en charge du dossier : nos craintes se sont amplifiées.

La France, avec le soutien de l'Allemagne et du Parlement européen, va tout faire pour empêcher un débat démocratique sur ce texte : le gouvernement n'en parle pas dans la presse, veut forcer son adoption urgente et invoque le secret-défense pour empêcher tout débat factuel.

Page 1 sur 3